jump to navigation

Fusion GDF-Suez : Qatar Gas pour remplacer Sonatrach septembre 2, 2007

Posted by starbucker in Algérie, France, Gaz, Qatar.
add a comment

Sonatrach a-t-elle fait le bon choix en refusant la proposition d’une alliance avec Gaz de France (GDF) proposée par le président français Nicolas Sarkozy? Dans quelques heures, l’alliance entre GDF et Suez sera officialisée. Les deux groupes, après plusieurs mois de négociations difficiles, sont parvenus à un accord qui a reçu l’aval du gouvernement français. Grâce à cette alliance, Suez va échapper au raid de l’italien Enel et, de son côté, GDF va pouvoir se renforcer sur un marché européen de l’énergie de plus en plus concurrentiel.

Paradoxalement le mariage entre GDF et Suez pourrait à terme être gravement préjudiciable pour Sonatrach. Et pour cause : selon des informations recueillies par « toutsurlalgerie.com », Qatar Gas devrait accepter de jouer le rôle déjà proposé à la société nationale des hydrocarbures il y a quelques mois par le gouvernement français : devenir le partenaire exclusif de GDF. Des négociations sont actuellement en cours en vue d’une entrée du groupe qatari dans le capital du futur ensemble énergétique GDF-Suez et déboucher sur une alliance stratégique dans le gaz entre les deux pays. Le Qatar, devenu un allié de premier rang de la France notamment après son rôle joué dans le dénouement de l’affaire des infirmières bulgares, est en effet favorable à pareille opération. Les deux parties discutent des dernières modalités techniques de sa mise en place.

L’accord, une fois conclu, permettra à Qatar Gas de faire une percée significative sur le marché européen du gaz. Et pareille offensive ne pourra se faire qu’au détriment de Sonatrach qui, à terme, risque d’être affaiblie sur un marché de première importance pour l’Algérie. La société nationale a en effet investi plusieurs milliards de dollars dans la construction de gazoducs destinés à alimenter l’Europe occidentale, et l’éventuelle perte de parts de marché qui se profile avec l’entrée en scène de Qatar Gas risque de coûter cher à Sonatrach et à l’Algérie.

Source toutsurlalgerie.com

Publicités

Technip remporte un nouveau contrat au Qatar. août 27, 2007

Posted by starbucker in France, Pétrole, Qatar.
add a comment

Technip a remporté auprès de Qatar Petroleum un contrat d’avant-projet détaillé (FEED) à prix forfaitaire d’environ 44 millions d’euros, pour la raffinerie d’Al Shaheen qui sera construite à Messaieed, au Qatar.

Les centres d’opérations et d’ingénierie de Technip à Paris et à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) réaliseront ce contrat.

Le contrat concerne :

* une nouvelle raffinerie, d’une capacité de 250 000 barils par jour, qui produira des produits pétroliers de grande qualité (principalement de l’essence, du gasoil et du kérosène), et

* une conduite pour le pétrole brut qui reliera le champ sous-marin Al Shaheen à la raffinerie (avec une partie offshore de 90 km et une partie à terre de 110 km), et d’autres installations d’importation/exportation.

La raffinerie comportera des unités de conversion utilisant les technologies les plus avancées pour la valorisation du fond du baril.

Les installations devraient être opérationnelles fin 2011.

Technip a acquis une grande expérience au Qatar, en réalisant notamment pour le même client un contrat majeur d’avant-projet détaillé pour la raffinerie de condensats de Ras Laffan et en réalisant différents grands projets actuellement en cours d’exécution (Qatargas II, Qatar 3 et 4, RasGas (3) et AKG-2).

Avec la construction de huit raffineries au cours des dix dernières années, Technip est reconnu comme l’un des leaders mondiaux du marché.

Avec un effectif de 22 000 personnes, Technip se classe parmi les 5 leaders mondiaux de l’ingénierie, de la construction et des services dans les domaines du pétrole, du gaz et de la pétrochimie. Le Groupe a son siège social à Paris.

Les principaux centres d’opérations et d’ingénierie de Technip sont situés en France, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Norvège, en Finlande, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, au Brésil, à Abu Dhabi, en Chine, en Inde, en Malaisie et en Australie.

A l’appui de ses activités, le Groupe produit des conduites flexibles, des ombilicaux et des plates-formes dans ses usines et ses chantiers de construction en France, au Brésil, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Finlande et en Angola, et dispose pour l’installation des pipelines et la construction sous-marine d’une flotte de navires spécialisés.

 

Source Business Wire