jump to navigation

Gaz: un nouveau gisement va faire de la Norvège le 2e exportateur mondial septembre 13, 2007

Posted by starbucker in Gaz, Norvège.
add a comment

L’immense gisement gazier d’Ormen Lange est entré en exploitation jeudi au large de la Norvège, ce qui fera de ce pays le deuxième exportateur mondial de gaz naturel lorsque le champ sera exploité à pleine capacité, a annoncé son opérateur, la compagnie norvégienne Norsk Hydro.

« La production de gaz sur le gisement Ormen Lange sur le socle continental norvégien a débuté à 11H02 (09H02 GMT) le 13 septembre », a indiqué Norsk Hydro dans un communiqué.

A terme, ce gisement, le deuxième du pays en importance, « fera de la Norvège le deuxième exportateur mondial de gaz naturel au monde » derrière la Russie, précise le groupe.

La Norvège est actuellement le troisième exportateur mondial de gaz derrière la Russie et le Canada.

Via le Langeled, le plus long gazoduc sous-marin du monde –1.200 km–, Ormen Lange approvisionnera le marché britannique, dont il couvrira 20% des besoins.

Ses exportations pourront atteindre 70 millions de mètres cubes de gaz et 50.000 barils de condensats (pétrole léger) par jour.

« Les exportations vers le Royaume-Uni et le continent européen seront tout d’abord modérées mais elles augmenteront au cours de l’automne », a précisé Norsk Hydro.

A son pic de production qu’il devrait atteindre en 2010, Ormen Lange renforcera la position de la Norvège parmi les principaux fournisseurs de gaz naturel à l’Europe. Le royaume couvrira 20% des besoins européens.

De 85 milliards de mètres cubes actuellement, les exportations annuelles de gaz norvégien atteindront alors 120 milliards.

Le développement d’Ormen Lange a respecté à la fois le calendrier et le budget (50 milliards de couronnes, soit un peu plus de 6 milliards d’euros) initialement fixés.

Son tour de table rassemble Norsk Hydro, opérateur lors de la phase de développement avec une part de 18,07%, l’anglo-néerlandais Shell, opérateur lors de la phase d’exploitation avec 17,04%, le norvégien Petoro (36,48%), le danois Dong (10,34%) et l’américain ExxonMobil (7,23%).

Source AFP

Publicités

Technip a remporté un contrat d’une valeur d’environ 24 millions d’euros août 29, 2007

Posted by starbucker in France, Gaz, Norvège.
add a comment

Technip a remporté un contrat d’une valeur d’environ 24 millions d’euros auprès de Statoil pour le développement du champ Gjøa. Ce champ est situé dans les blocs 35/9 et 36/7 du plateau continental norvégien, par des profondeurs d’eau de 360 à 380 mètres.

Le contrat comprend la fabrication et l’installation de 25 km de flowlines(*) de production de pétrole et de gaz et de transfert de gaz.

Le centre d’opérations et d’ingénierie de Technip à Oslo (Norvège) réalisera le contrat. Les conduites seront assemblées sur la base du Groupe à Orkanger (Norvège) et installées par l’Apache, un des navires de pose de la flotte de Technip. Les opérations en mer devraient avoir lieu au deuxième trimestre 2009.

(*) Flowline : conduite reposant sur le fond marin, permettant le transfert des hydrocarbures produits ou l’injection de fluides. Sa longueur varie de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres.

Avec un effectif de 22 000 personnes, Technip se classe parmi les 5 leaders mondiaux de l’ingénierie, de la construction et des services dans les domaines du pétrole, du gaz et de la pétrochimie. Le Groupe a son siège social à Paris.

Les principaux centres d’opérations et d’ingénierie de Technip sont situés en France, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Norvège, en Finlande, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, au Brésil, à Abu Dhabi, en Chine, en Inde, en Malaisie et en Australie.

A l’appui de ses activités, le Groupe produit des conduites flexibles, des ombilicaux et des plates-formes dans ses usines et ses chantiers de construction en France, au Brésil, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Finlande et en Angola, et dispose pour l’installation des pipelines et la construction sous-marine d’une flotte de navires spécialisés.