jump to navigation

Mexique: une guérilla de gauche revendique les attentats contre les gazoducs septembre 12, 2007

Posted by starbucker in Gazoduc, Mexique.
add a comment

Le mouvement de guérilla d’extrême gauche Armée populaire révolutionnaire (EPR) a revendiqué mardi la responsabilité des attentats qui ont visé la veille six gazoducs de l’est du Mexique, affectant de nombreuses entreprises qui ont dû réduire ou stopper leurs activités.

« Les unités militaires appartenant à notre Armée ont placé 12 charges explosives sur autant de pipelines de PEMEX (la compagnie pétrolière et gazière publique, ndlr). (…) Toutes ont été activées simultanément à 02h00 le 10 de ce mois », selon le communiqué de ce groupuscule reçu par l’AFP.

Des centaines d’usines, ainsi que des centrales électriques, sont privées du combustible qui leur permet de fonctionner. Le patron de PEMEX prévoit quatre jours de réparation avant de rétablir la distribution de gaz naturel.

Mardi matin, « l’incendie continuait sur deux sites: Omealca et Balastera », ce qui empêche l’intervention des équipes de techniciens pour réparer les gazoducs, a déclaré le directeur général de PEMEX, Jesus Reyes Heroles.

La guérilla a souligné que l’action de sabotage avait été menée « dans le but de ne causer aucune perte humaine ».

« Nous agissons dans le cadre de l’autodéfense armée face à la guerre sale contre le peuple mexicain du gouvernement de Felipe Calderon qui a l’hypocrisie de se faire passer à l’étranger pour un gouvernement démocratique », selon l’EPR, qui demande « la libération de tous les prisonniers politiques et de conscience du pays ».

Les six actes de sabotage de lundi, qui n’ont fait ni morts ni blessés, ont contraint PEMEX à suspendre ses livraisons de gaz.

Le constructeur automobile Volkswagen a stoppé sa production au Mexique à cause des attentats. Son usine de Puebla a suspendu mardi pour quatre jours sa production faute de livraison de gaz naturel.

L’usine Honda de Guadalajara a été également affectée, pour la deuxième fois en deux mois. Les 5 et 10 juillet, plusieurs attentats de l’EPR avaient déjà frappé des gazoducs.

Des centaines d’entreprises fonctionnant au gaz naturel se retrouvaient au chômage technique dans dix Etats du centre et de l’est du Mexique après ces sabotages.

L’EPR, apparu en 1996, est un groupe plus radical que l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) du « sous-commandant Marcos ». L’EPR n’a pas pris le contrôle d’une région comme l’EZLN au Chiapas, mais dispose de cellules dans les montagnes des Etats de Guerrero et d’Oaxaca, dans le sud du Mexique.

Source AFP

Publicités

Le Mexique et le Brésil signent un pacte sur la coopération dans le domaine énergétique août 7, 2007

Posted by starbucker in Brésil, Energie, Mexique.
add a comment

Le Mexique et le Brésil ont signé lundi un protocole d’accord pour renforcer la coopération technique dans la production de pétrole et de gaz, a indiqué le ministère mexicain de l’Energie dans un communiqué.

Petroleos Mexicanos ( Pemex), la société de pétrole d’Etat du Mexique, et Petroleos Brasileiros ( Petrobras), mèneront des études d’exploration conjointe.

Le ministre mexicain de l’Energie Georgina Kessel, a signé cet accord avec Celso Amorim, ministre brésilien des Affaires étrangères, qui est en visite au Mexique et accompagne le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva.

L’accord couvre les techniques de raffinerie, l’approvisionnement, les produits pétrochimiques, le gaz naturel liquéfié, la qualité des carburants, l’efficacité de l’énergie, les biocarburants et les chaînes de production.

Les directeurs généraux de Pemex et Petrobras, Jesus Reyes Heroles et José Sergio Gabrielli, ont respectivement signé des accords pour développer les installations d’extraction de brut lourd en eau profonde, et des lieux avec des gisements d’hydrocarbure hautement fragmentés.

« Ces accords élargissent la convention générale signée en mars 2005 », a précisé le communiqué.

Source Xinhua