jump to navigation

Moscou va investir 93 milliards de dollars dans l’exploitation du gaz sibérien septembre 12, 2007

Posted by starbucker in Gaz, Russie.
trackback

Le projet, concocté par Gazprom, a été approuvé cette semaine par le ministère de l’Energie. Il alimentera l’Asie dont la demande croît rapidement, mais aussi le marché intérieur, par gazoducs et tankers.

La Russie a approuvé un programme d’exploitation des vastes champs gaziers de Sibérie portant sur 2.400 milliards de roubles (93 milliards de dollars soit 68 milliards d’euros) et la construction de capacités de stockage et de gazoducs. Moscou veut satisfaire les imposants besoins énergétiques russes mais aussi d’Asie.

Une partie du programme (1.300 milliards de roubles) sera investie dans la production et la transformation à l’horizon 2020, a indiqué Oleg Ivanov, numéro deux des programmes à long terme de la société pétrolière d’Etat Gazprom. Le ministère de l’énergie a approuvé ce projet concocté par Gazprom plus tôt dans la semaine.

La Russie prévoit de doubler sa production jusqu’à 27 milliards de mètres-cubes de gaz d’ici 2010 à l’est de la Russie, puis plus que la tripler (85 millions de mètres cubes) d’ici 2015, et enfin la porter à 150 milliards de mètres cubes d’ici 2020, selon les données fournies par le ministère. La Russie , plus grand fournisseur d’énergie (pétrole et gaz), veut utiliser les ressources des champs de l’Est afin de donner un coup de fouet à sa croissance. Le gouvernement prévoit d’utiliser des gazoducs traversant la Sibérie acheminant l’énergie vers les marchés asiatiques, Chine en tête, deuxième plus gros consommateur énergétique. Moscou compte bien y renforcer par la même occasion l’influence économique et politique russe.

Les gazoducs pourraient exporter de 25 milliards à 50 milliards de mètres cubes de gaz naturel l’an d’ici 2020, tandis que 21 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquifié (par refroidissement, LNG) seraient transportés par tankers vers l’Asie et les pays du Pacifique, a précisé le ministère de l’Energie. Gazprom envisage d’éventuels gazoducs partant de l’ouest de la Sibérie et de Sakhalin vers la Chine.

Quant au marché intérieur, il pourra être fourni à hauteur de 27 milliards à 41 milliards de mètres cubes par les champs de l’est. Kovykta, plus gros champ gazier de la Sibérie (Est), pourrait démarrer la production en 2017, mais le calendrier dépendra de la demande à la fois intérieure et internationale, selon Oleg Ivanov.

Source La.Tribune.fr

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :