jump to navigation

Une filiale de Gazprom projette de lancer l’aménagement de Chtokman en 2009-2010 septembre 11, 2007

Posted by starbucker in Gaz, Russie.
trackback

La société Sevmorneftegaz, société qui possède la licence de mise en valeur du gisement de Chtokman, en mer de Barents, dans le Nord de la Russie, projette de lancer les travaux de construction en 2009-2010, a annoncé mardi son directeur général, Iouri Komarov. « Fin 2009 et début 2010, nous devons préparer le terrain pour pouvoir lancer les travaux de construction », a-t-il expliqué dans un entretien avec les journalistes.

Les travaux de préparation commenceront dans la seconde moitié de 2008, a-t-il expliqué.

On ignore encore lequel des deux terrains sera choisi pour implanter une usine de gaz liquéfié, a noté le directeur général, précisant que la décision définitive sera prise en novembre prochain au plus tard.

S’agissant des méthaniers qui transporteront le gaz, le directeur général de Sevmorneftegaz a noté que les commandes de construction de ces navires seraient réparties en 2009.

Iouri Komarov a attiré l’attention sur le fait que les réserves du gisement qui sont estimées d’après la classification russe à 3.700 milliards de mètres cubes de gaz n’ont pas été appréciées d’après la classification internationale. « Il est difficile de dire quand cela sera fait », a-t-il indiqué.

Selon lui, la société opératrice pour la mise en valeur du gisement de Chtokman devait être instituée avant la fin de l’année en cours. Son apparition est prévue par l’accord cadre passé entre Gazprom et Total sur les principales conditions de la coopération des deux groupes dans la mise en valeur de la première tranche du gisement qui porte sur une production à hauteur de 23,7 milliards de mètres cubes de gaz par an.

Le gisement de Chtokman est situé dans la partie centrale du plateau continental russe de la mer de Barents, dans le Nord de la Russie. Ses réserves prouvées s’élèvent à 3.700 milliards de mètres cubes de gaz. Les fournitures de gaz depuis ce gisement peuvent être effectuées pendant 50 à 70 ans. Ce gisement a été défini comme la principale base de ressources pour le futur Gazoduc Nord Stream qui reliera la Russie et l’Europe occidentale sous la mer Baltique.

L’opérateur du gisement de Chtokman sera propriétaire de l’infrastructure pendant 25 ans après le lancement de son exploitation. La part de Gazprom dans le capital social de cette nouvelle compagnie sera de 75%, Total détiendra 25%. La possibilité de la participation d’un ou de plusieurs partenaires étrangers, pour une part de 24%, grâce à une réduction de celle de Gazprom à 51%, est prévue par l’accord cadre.

Le vice-président de Gazprom, Alexandre Ananenkov, avait souligné que le holding russe coopérerait avec des partenaires étrangers uniquement au premier stade de la mise en valeur de Chtokman, les stades deux et trois devant être réalisés par Gazprom en toute autonomie.

Source Ria Novosti

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :