jump to navigation

La Russie estime à 40 millions de tonnes ses réserves d’hydrocarbures en mer septembre 11, 2007

Posted by starbucker in Gaz, Pétrole, Russie.
trackback

La Russie dispose de 40 millions de tonnes de réserves maritimes de gaz et de pétrole prouvées, a déclaré un ministre russe au cours d’une conférence sur l’énergie consacrée mardi aux hydrocarbures des régions arctiques et du plateau continental russe.

Cette estimation est quatre fois supérieure aux réserves prouvées sur la partie continentale du pays, a indiqué le vice-ministre des Ressources naturelles Alexeï Varlamov lors de cette conférence organisée à Saint-Pétersbourg (nord-ouest), a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le plus grand projet gazier et pétrolier déjà engagé en mer en Russie est celui de Sakhaline-2 en Extrême-Orient, mené par un consortium dirigé par le géant russe du gaz Gazprom et comprenant la compagnie anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell ainsi que deux sociétés de négoce japonaises.

Gazprom dirige également les préparatifs du gigantesque projet de Chtokman, au large des côtes russes en mer de Barents, un champ qui recèlerait 3.700 milliards de mètres cubes de gaz.

La Russie a par ailleurs revendiqué cet été une grande partie de l’océan Arctique, riche en hydrocarbures, affirmant que celle-ci était dans le prolongement du plateau continental sibérien.

Source AFP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :