jump to navigation

Actes de sabotage contre des gazoducs de PEMEX au Mexique septembre 10, 2007

Posted by starbucker in Gazoduc.
trackback

Des actes de sabotage, des attentats politiques selon le gouvernement, ont été commis lundi à l’aube contre plusieurs gazoducs de PEMEX dans l’est du Mexique, provoquant de spectaculaires incendies et l’évacuation de milliers de personnes.

Le gouvernement mexicain a condamné « les attaques perpétrées contre les installations de PEMEX » et a lancé des recherches contre « les responsables de ces actes violents » en demandant que « les demandes politiques (passent) par la légalité et la voie constitutionnelle ».

D’après le gouverneur de l’Etat de Veracruz, Fidel Herrera, « aucun groupe armé n’a revendiqué la responsabilité des explosions ». Il a indiqué que « des membres des forces de l’ordre ont poursuivi un véhicule noir suspect ».

Le gouvernement n’a pas non plus fait état d’une quelconque revendication.

Il y a deux mois, une série d’attentats revendiqués par un mouvement de guérilla d’extrême gauche, l’Armée populaire révolutionnaire (EPR), avait frappé des gazoducs, provoquant seulement des pertes matérielles.

« Nous avons détecté une perte de pression inhabituelle sur six points de différents gazoducs dans l’Etat de Veracruz, occasionnée par des actes prémédités, nous avons immédiatement suspendu la distribution de gaz naturel », a indiqué PEMEX dans un communiqué.

« Jusqu’à présent, aucun blessé ni dégât autre que ceux occasionnés aux installations de PEMEX n’a été enregistré », selon la même source.

Le coordinateur de la Protection civile dans l’Etat de Veracruz, Ismael Reyes, a indiqué que les incendies dus aux explosions étaient sous contrôle et qu’environ 15.000 personnes avaient été évacuées à titre préventif.

« La Antigua et les localités voisines ont été évacuées, soit un total de 15.000 personnes », a-t-il dit.

La plupart des explosions de lundi ont provoqué des incendies, désormais sous contrôle, et une importante fuite de gaz, selon la Protection civile.

L’explosion sur un des gazoducs proche du bourg de La Antigua n’a pas été suivie d’un incendie, et le gaz naturel a commencé à se répandre dans l’atmosphère, « ce qui représente un danger pour la population », selon la même source.

Les autorités n’ont pas fait état de l’impact des explosions sur l’économie de la région. Lors des précédents actes de sabotage des 5 et 10 juillet dans le centre du Mexique, plusieurs entreprises avaient dû stopper leur production, le temps que la distribution de gaz naturel soit rétablie.

Source AFP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :