jump to navigation

Niger – Manifestation en faveur du départ du groupe Areva septembre 9, 2007

Posted by starbucker in France, Niger, Uranium.
trackback

Un millier de personnes ont manifesté à Niamey samedi pour exiger le départ du Niger du groupe nucléaire français Areva, à l’appel du Mouvement citoyen pour la république, principal groupement de la société civile, qui accuse le groupe de financer la rébellion dirigée par des touaregs dans le nord du pays, ont rapporté des témoins.

Depuis février, au moins 45 soldats ont trouvé la mort et 36 autres ont été faits prisonniers par le Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ), qui a pour bastion la région d’Agadez, l’une des provinces uranifères la plus riche au monde, où Areva est resté le seul groupe exploitant le minerai depuis une quarantaine d’années.

Le MNJ réclame plus d’autonomie à la région mais les autorités ont refusé de le reconnaître, assimilant le groupe à des bandits armés.

Les autorités ont également accusé AREVA de financer le MNJ, après la découverte de virements bancaires effectués à des soldats touaregs qui ont par la suite déserté, et depuis juillet, elles ont déclaré le directeur local du groupe Areva, Dominique Pin, persona non grata.

« Nous demandons au président Mamadou Tandja et au gouvernement le départ pur et simple d’Areva ainsi que la nationalisation de ses filiales, la compagnie minière d’Akouta Cominak et la société des mines de l’Aïr, Somair, cela en guise de représailles (…). Aucun sacrifice n’est de trop pour la sauvegarde de l’unité nationale et de l’intégrité du territoire » a dit Nouhou Arzika, président du Mouvement citoyen pour la république.

Le groupement a également exprimé son attachement à la paix et à la stabilité, rejetant tout recours aux armes pour des revendications sociales.

RELÈVEMENT DU PRIX DU KILO D’URANIUM

« Nous demandons à nos frères égarés (le MNJ) de déposer les armés, de libérér les otages et de venir inscrire leurs actions dans le cadre démocratique » a poursuivi Nouhou Arzika.

Le député opposant Sanoussi Jackou a qualifié Areva de « société exploiteuse. »

« Areva est une société exploiteuse. Nous ne pouvons plus accepter que notre uranium ne nous serve pas. Qu’elle se dise que le Niger de 2007 n’est pas celui des années 46. Le Niger a changé » a-t-il dit.

Le gouvernement a octroyé ces dernières années près d’une centaine de permis d’exploration à des sociétés étrangères, la plupart dans la filière uranifère, brisant de fait le monopole d’Areva. Le MNJ, lui, a réclamé le départ de toutes ces sociétés, excepté Areva.

Début août, le gouvernement a négocié et obtenu avec Areva le relèvement à 40.000 francs CFA du prix au kilogramme d’uranium pour 2007, contre 27.300 en 2006.

Il a aussi obtenu 300 tonnes d’uranium pour une vente sur le marché spot, ainsi qu’une avance sur dividendes de 15 milliards de francs CFA pour cette année.

En outre, il a annoncé l’ouverture prochaine de discussions avec Areva pour le contrat 2008, 2009 et 2010.

En 36 ans de production, SOMAIR et COMINAK ont réalisé des chiffres d’affaires globaux de 2.260 milliards francs CFA. Sur ce montant, le Niger n’a pu engranger que des recettes de 293 milliards francs CFA, toutes taxes confondues.

En 2007, le Niger va tirer 29 milliards francs CFA de recettes, grâce au relèvement du prix, contre environ 14 milliards francs CFA en 2006 et une moyenne de huit milliards les autres dernières années.

Source Reuters

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :