jump to navigation

Minpromenergo approuve le Programme gazier de l’Est. septembre 9, 2007

Posted by starbucker in Gaz, Russie.
trackback

Le ministère russe de l’Industrie et de l’Energie (Minpromenergo) a approuvé le Programme gazier de l’Est qui prévoit la création, en Sibérie orientale et en Extrême-Orient, d’un système unique de production, de transport et de distribution de gaz compte tenu de son exportation possible vers les marchés de la Chine et d’autres pays de la Région Asie-Pacifique (APR).

Aux termes du programme, d’ici à 2020, la production de gaz en Sibérie et en Extrême-Orient augmentera de plus de 18 fois et d’ici à 2030, de 20 fois par rapport à 2006. A partir de 2020, le volume total du gaz naturel acheminé par les gazoducs vers la Chine et la Corée pourra atteindre 25 à 50 milliards de mètres cubes. Quant aux livraisons de gaz liquéfié vers les pays de l’APR, elles seront portées à 21 milliards de mètres cubes en 2020 et à 28 milliards en 2030.

Le chef du département Combustible et Energie au ministère russe de l’Industrie et de l’Energie, Anatoli Ianovski, a déclaré vendredi aux journalistes que les livraisons de gaz sur les marchés de l’Est de la Russie s’élèveraient à plus de 27 milliards de mètres cubes en 2020 et à 32 milliards en 2030 (sans compter le gaz utilisé à des fins technologiques). Il a ajouté que compte tenu du développement des unités de transformation du gaz naturel, ces chiffres atteindraient respectivement 41 et 46 milliards de mètres cubes.

Selon M. Ianovski, les auteurs du programme ont analysé les marchés des pays de l’APR et établi des prévisions aussi bien en ce qui concerne les volumes de gaz dont ces pays auront besoin qu’en ce qui concerne les prix estimatifs. « Cette analyse a été mise à la base des mesures appelées à satisfaire cette demande », a-t-il constaté.

Le programme comprend un chapitre consacré à la gazochimie et à l’hélium contenu dans le gaz des plus grands gisements russes: celui de Kovykta (région d’Irkoutsk) et de Tchaïanda (Yakoutie).

Le porte-parole du ministère a souligné qu’avec l’acheminement du gaz de Kovykta vers le Système unique d’approvisionnement en gaz, ce gisement pourrait être mis complètement en valeur avant 2017 et sans l’acheminement du gaz vers ce système, en 2017 au plus tôt. Selon toute vraisemblance, la production du gisement de Kovykta (riche de plus de 2 000 milliards de mètres cubes de gaz) sera entièrement fournie sur le marché intérieur.

M. Ianovski a également indiqué qu’une partie du plateau continental de Sakhaline et le gisement de Tchaïanda pourraient être inscrits sur la liste des gisements stratégiques de la Russie établie actuellement par le ministère de l’Industrie et de l’Energie.

Le ministre russe des Ressources naturelles, Iouri Troutnev, avaient antérieurement déclaré qu’il était prévu de ranger dans la catégorie des gisements stratégiques ceux dont les réserves sont supérieures à 70 millions de tonnes de pétrole et à 50 milliards de mètres cubes de gaz. « Ces gisements ne seront mis en valeur que par des sociétés russes. Quant à leurs partenaires étrangers, ils n’y seront associés que sur la base d’accords avec les opérateurs russes », a fait savoir le ministre.

 

Source Ria Novosti

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :