jump to navigation

Areva doit vendre à la Chine deux EPR « dans des délais très rapprochés » septembre 2, 2007

Posted by starbucker in Chine, France, Nucléaire.
trackback

Le groupe nucléaire Areva doit vendre à la Chine deux réacteurs nucléaires de troisième génération EPR « dans des délais très rapprochés », a déclaré dimanche la ministre de l’Economie, Christine Lagarde.

« C’est à la Chine que la société Areva doit vendre deux centrales de troisième génération (EPR) dans des délais très rapprochés d’ailleurs », a affirmé Mme Lagarde lors de l’émission Le Grand Rendez-Vous d’Europe 1/Le Parisien/TV5.

Interrogée sur un éventuel mariage entre Areva et le groupe industriel Alstom, Mme Lagarde a affirmé que « les mariages, s’ils donnent des résultats heureux, doivent être examinés. C’est le travail de l’Etat ».

C’est à l’Agence des participations de l’Etat (APE), qui dépend du ministère de l’Economie, « d’examiner tous les cas de figure », a-t-elle ajouté.

Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) a transmis début août aux pouvoirs publics une note détaillant trois schémas de refonte du groupe nucléaire, avec la possible entrée dans son capital des groupes industriel Alstom et diversifié Bouygues.

Le capital d’Areva est public à près de 85%, dont 5,2% appartenant à l’Etat et 79% au CEA. Il est déjà ouvert à 4%, avec des certificats d’investissements (actions sans droit de vote) cotés à la Bourse de Paris.

 

Source Reuters

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :