jump to navigation

La fusion GDF-Suez serait imminente août 31, 2007

Posted by starbucker in Energie, France.
trackback

La fusion entre GDF et Suez serait imminente. Après 18 mois d’un feuilleton politico-industriel à multiples rebondissements, l’opération sera officiellement annoncée lundi par le gouvernement, a affirmé vendredi « Le Point » sur son site Internet, alors que « La Tribune.fr » parlait d’un bouclage des négociations ce week-end.

Suez accepterait de céder une partie de son pôle environnement, selon les deux sites. Le groupe franco-belge en conserverait 34%, précise « Le Point.fr ».

Le porte-parole de l’Elysée David Martinon s’est refusé à tout commentaire sur ces informations, tout comme Bercy et GDF. Le groupe Suez ne faisait pas de commentaire dans l’immédiat.

Selon « La Tribune.fr », « il reste encore quelques modalités financières à régler mais sur le fond, la fusion est bouclée ». Le PDG de Suez Gérard Mestrallet « mène depuis hier, avec l’aval de son conseil d’administration, des discussions avancées avec l’Elysée pour que la fusion entre son groupe et GDF aboutisse ».

Le PDG de Suez serait prêt à revenir sur son refus de céder son pôle environnement. Il aurait proposé une cession partielle de cette branche dans une lettre adressée le 21 août dernier à Nicolas Sarkozy, selon « La Tribune.fr ».

Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi dans son discours devant le MEDEF avoir « proposé à Suez de fusionner ses activités énergétiques avec Gaz de France », et attendre la réponse des actionnaires de Suez. Cette fusion limitée aux activités énergétiques signifierait que Suez devrait céder sa branche environnement, une cession à laquelle Gérard Mestrallet était jusque là opposé.

Nicolas Sarkozy n’avait pas pris position depuis son élection en mai sur le projet de fusion entre Suez et Gaz de France, lancé en février 2006 par Dominique de Villepin, et jugé de plus en plus compromis par les observateurs.

Le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez avait fait savoir mercredi que le président de la République se prononcerait d’ici « la fin du mois de septembre », quand il aurait « l’ensemble des éléments, et notamment la position de Suez sur un certain nombre de sujets ».

Une annonce en début de semaine prochaine de l’opération conclurait 18 mois d’un feuilleton riche en rebondissements. La fusion GDF-Suez avait été annoncée en février 2006 par Dominique de Villepin pour contrer une éventuelle offre hostile de l’Italien Enel et créer un champion français de l’énergie au nom du « patriotisme économique ».

Le projet s’est d’abord heurté à la fronde d’une partie de l’UMP et à l’hostilité des syndicats et de la gauche vis-à-vis de la privatisation de GDF. Finalement approuvé le 8 novembre 2006 par le Parlement après deux mois de marathon parlementaire, le projet a subi un nouveau contretemps avec la décision du Conseil constitutionnel de différer la fusion au 1er juillet 2007, date de l’ouverture à la concurrence du marché européen de l’énergie.

Jusqu’à son discours de jeudi à l’université d’été du MEDEF, Nicolas Sarkozy, qui s’était rallié tardivement au projet de fusion, était resté muet sur le sujet. Le chef de l’Etat était d’autant plus embarrassé qu’il s’était engagé à ne pas privatiser GDF lorsqu’il était ministre de l’Economie en 2004.

 

Source AP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :