jump to navigation

Le Champ « Girassol » peut déterminer le quota de production à l’OPEP août 29, 2007

Posted by starbucker in Angola, Opep, Pétrole.
trackback

Le Quota de production de l’Angola au sein de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) pourra avoir comme indicateur, le champ d’exploitation pétrolière Girassol, situé dans le Bloc 17 de l’offshore angolais, dont la production est actuellement estimée à 250 mille barils par jour.

L’annonce a été faite lundi, à Luanda, par le secrétaire général de l’OPEP, le Libyen Abdalla Salem El-Hadri, lors d’une conférence de presse, au siège du Ministère du Pétrole, dans le cadre des contacts en cours avec les autorités angolaises.

Abdalla Salem El-Hadri a souligné que les contacts effectués avec les responsables angolais du secteur montrent qu’il existe des points de vue convergents quant au quota de production de l’Angola dans l’OPEP, même si la question est encore en train d’être débattue.

Le secrétaire général de l’OPEP a, par ailleurs, dit que sa visite en Angola ne vise pas la discussion du quota de production du pays, mais le prix du baril de référence de l’organisation, le rapport du suivi de la production et les pré-requis du rapport de la production mensuelle.

Quant à l’intention d’organiser une conférence du cartel, Salem El-Hadri a indiqué fait que l’Angola a tout pour atteindre cet objectif, car le pays a un potentiel de croissance de production satisfaisant.

En séjour en Angola depuis samedi dernier, à l’invitation du ministre angolais du Pétrole, Desidério Costa, la délégation de l’OPEP visitera ce mardi, les infrastructures de la Sonangol Recherche et Production et de la Base d’appui à l’activité pétrolière (Sonils).

L’Angola a été admis à l’OPEP comme XIIème membre de l’Organi- sation, le 14 décembre 2006, au cours d’une réunion extraordinaire tenue, à Abuja, au Nigéria.

Crée en 1960, l’OPEP regroupe l’Angola, l’Algérie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, l’Indonésie, l’Irak, l’Iran, le Koweit, la Libye, le Nigéria, le Qatar et le Vénézuela, alors que l’Egypte, le Mexique, Oman et la Russie sont des observateurs.

 

Source All Africa

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :