jump to navigation

Angola : Le pays n’explore que quatre pour cent de son potentiel août 29, 2007

Posted by starbucker in Angola, Energie.
trackback

L’Angola dispose d’un potentiel hydroélectrique évalué à 18 mille megawatts, mais actuellement le pays n’utilise que 790 megawatts disponibles, a affirmé mardi, à Luanda, le vice-ministre angolais de l’Energie et des Eaux, Rui Tito.

Selon lui, ce chiffre correspond seulement à quatre pour cent de ce potentiel.

Rui Tito, qui animait un débat sur « les politiques énergétiques » dans le cadre des Journées techniques et scientifiques de la Fondation Eduardo dos Santos (FESA), a souligné que le pays dispose d’importants bassins hydrographiques avec un potentiel énergétique considérable, notamment de Longa et Keve, mais ces fleuves ne disposent d’aucun barrage hydroélectriques.

Outre la construction de nouveaux barrages, pour une exploitation efficace des capacités installées, le vice-ministre a plaidé pour un investissement dans la réhabilitation des systèmes existants, surtout les centrales électriques, les sous-stations, les lignes de transports et réseaux de distribution, en vue d’améliorer la fourniture d’énergie et conséquemment l’augmentation d’accès à ce service.

La construction et la réhabilitation de nouvelles infrastructures électriques, a-t-il dit, exigent des grandes ressources financières, valeurs qui ne sont pas toujours à la disposition de l’Exécutif, a-t-il encore ajouté.

Cependant, le responsable angolais a informé que les programmes de développement exigent l’existence d’énergie électrique, mais l’Etat a créé un tableau légal, permettant la participation du secteur privé dans des projets liés à la production, au transport et à la distribution d’énergie électrique.

A titre d’exemple, le vice-ministre a cité le projet de construction du barrage de Chicapa, dans la province de Lunda Sul, dont l’actionnaire majoritaire est une entité privée, participant avec 55 pour cent, tandis que l’Etat, à travers la Société nationale d’électricité (ENE), retient un quota de participation de 45 pour cent.

L’entrée des agents privés dans le secteur de production, de transport et distribution d’énergie vise, d’une part, à augmenter les taux d’accès des consommateurs au service, à réhabiliter et à développer les activités, et, d’autre part, l’application de tarifs conformément aux coûts opérationnels des opérateurs.

La stratégie du Ministère de l’Energie et des Eaux, a-t-il précisé, approuvée en 2002 par le Gouvernement angolais, est basée sur la promotion du développement de sources locales, comme la construction de barrages hydroélectriques, l’électrification de tout le pays et l’interconnexion des systèmes nationaux d’énergie.

Des données disponibles indiquent que 85 pour cent de la production électrique du pays proviennent de source hydrique et 15 pour cent est le résultat du chauffage de gaz et de l’huile diesel.

Actuellement, selon les données présenté par l’Institut Régulateur du Secteur Electrique (IRSE), à peine 25 à 28 pour cent de la population angolaise ont accès à l’énergie électrique et la fourniture de ce service est seulement limité dans des centres urbains.

Ces journées se prolongeront jusqu’au 30 août prochain, sous le thème: « Energie, Source de revenu et du Développement Economique », comprennent trois grands thèmes, dont celui d' »Energie et Développement », « Energies Non Renouvelables » et « Energies Renouvelables ».

Elles s’inscrivent dans le cadre des activités socio-culturelles, scientifiques et sportives à l’occasion de la célébration du 11è anniversaire de la FESA et du 65è anniversaire de son patron, José Eduardo dos Santos.

Les spécialistes du Brésil, de l’Afrique du sud, du Canda, du Royaume Uni et de la Zambie marquent leur présence à cette rencontre, qui a été ouverte lundi par le ministre de l’Energie et des Eaux, Botelho de Vasconcelos.

 

Source All africa

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :