jump to navigation

Toshiba doit participer à un projet de mines d’uranium en République du Kazakhstan août 21, 2007

Posted by starbucker in Japon, Kazakhstan, Uranium.
trackback

Toshiba Corporation a annoncé aujourd’hui la participation prochaine du groupe au projet Kharassan de mines d’uranium du Kazakhstan, un nouveau projet de développement dans le sud du pays, à l’initiative de Kazatomprom (ci-après, KAP), une entreprise publique du Kazakhstan. La participation de Toshiba s’inscrit dans sa politique d’accroissement de son activité dans le domaine de l’énergie nucléaire.

Le projet de Kharassan est à l’initiative de deux sociétés associées à KAP, Kyzylkum LLP et Baiken-U LLP. L’excavation d’essai du minerai d’uranium doit commencer dans le courant de l’année et la production devrait atteindre environ 5 000 TU (tonnes d’uranium) par an d’ici 2014. Des sociétés japonaises ont acquis des intérêts indirects dans Kyzylkum et Baiken-U et auront le droit de prétendre à un volume annuel total de 2 000 TU.

Toshiba va acquérir un intérêt indirect dans Kyzylkum et Baiken-U en prenant une participation de 22,5 % dans une société holding qui détient et contrôle partiellement Kyzylkum et Baiken-U. Cette opération va donner à Toshiba le droit à un maximum de 600 TU du Kharassan chaque année. La société holding est actuellement détenue conjointement par Marubeni Corporation, la compagnie d’énergie électrique de Tokyo, Chubu Electric Power Co., Inc. et Tohoku Electric Power Co., Inc.Toshiba sera le premier fabricant de systèmes électriques à participer au projet, ce qui permettra au groupe de participer à la fourniture stable de minerai concentré d’uranium aux centrales électriques nucléaires du Japon.

Le Japon et le Kazakhstan ont signé une charte de coopération pour l’énergie nucléaire en août 2006. En avril dernier, une mission du secteur privé-gouvernemental, dirigée par Monsieur Akira Amari, le Ministre de l’économie, du commerce et de l’industrie, s’est rendue au Kazakhstan et a confirmé le renforcement des relations de coopération entre les deux pays, notamment la garantie des ressources d’uranium pour le Japon et de la coopération technique. Toshiba faisait partie de la délégation et a signé la charte de coopération mutuelle avec KAP à l’époque.

En cultivant des relations de coopération avec d’autres acteurs clés, Toshiba compte réaliser la transition pour devenir un leader mondial du secteur de l’énergie nucléaire.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :