jump to navigation

Caspienne – Accord sino-kazakh sur le prolongement d’un oléoduc août 19, 2007

Posted by starbucker in Chine, Gazoduc, Kazakhstan, oléoduc.
trackback

La Chine et le Kazakhstan sont convenus samedi de prolonger un oléoduc afin qu’il relie le territoire chinois à la mer Caspienne, ce qui donnera à Pékin un accès direct à une région sous contrôle kazakh riche en ressources énergétiques.

La Chine, en plein essor économique, fait preuve d’une assurance grandissante en Asie centrale. Elle considère le Kazakhstan, ex-république soviétique de la taille de l’Europe occidentale, comme une importante source d’approvisionnement en matières premières.

Le président chinois Hu Jintao, en visite d’Etat au Kazakhstan, a décidé avec son homologue Noursoultan Nazarbaïev de prolonger de 700 km vers l’ouest l’oléoduc Atasou-Alashankou, afin de le relier à la Caspienne, qui abrite de nombreux gisements de pétrole et de gaz kazakhs.

« Il s’agit réellement de grands projets et nous sommes parvenus aujourd’hui à des accords sur ces questions », a déclaré Nazabaïev à des journalistes aux côtés de Hu à Astana, la capitale kazakhe, après avoir signé des accords de coopération dans les secteurs de l’énergie et des métaux notamment.

Les deux présidents sont aussi convenus de faire passer par le territoire kazakh un nouveau gazoduc en projet entre le Turkménistan et la Chine, consacrant ainsi le Kazakhstan comme « pays de transit » après des mois de négociations.

Le gazoduc doit être construit d’ici à 2009 pour acheminer 30 milliards de mètres cubes de gaz en Chine.

L’oléoduc qui relie actuellement Atasou (Kazakhstan) à Alashankou (Chine) a une longueur de 966 km.

La Chine voit dans son prolongement un moyen de s’implanter dans une Asie centrale où les échanges énergétiques sont dominés par la Russie et où les réseaux de pipe-lines exportent le pétrole et le gaz de la Caspienne vers l’Europe plutôt que vers l’est et les marchés chinois en expansion.

Le Kazakhstan s’applique prudemment à équilibrer ses relations d’un côté comme de l’autre.

Source Reuters

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :