jump to navigation

Un grand gisement de pétrole découvert dans la Basse-Volga août 15, 2007

Posted by starbucker in Pétrole, Russie.
trackback

Un gisement de pétrole comparable à celui de Karatchaganak (Kazakhstan), dont les réserves sont estimées à 2 milliards de tonnes d’équivalent charbon (TEC), a été découvert dans la région de Saratov qui fait partie de la Dépression caspienne. Selon l’Institut de géologie et de géophysique de la Basse-Volga (NVNIIGG), qui a réalisé les travaux de prospection sismique, les réserves du nouveau gisement pourraient atteindre 1 milliard de TEC.

Les réserves du champ pétrolier d’Ozinski demandent encore à être prouvées par des travaux de forage programmés pour 2010. Selon Pavel Khlebnikov, haut responsable de l’Agence fédérale pour l’exploitation du sous-sol (Rosnedry), le nouveau gisement ne sera pas mis aux enchères tant que ses réserves ne seront pas confirmées et qu’une prospection sismique plus détaillée ne sera pas réalisée.

Le directeur général adjoint à la géologie du NVNIIGG, Igor Orechkine, explique que le gîte ne contient pas de sédiments de soufre, ce qui rend la production moins chère et plus sûre sur le plan écologique. D’après lui, les réserves de la zone prospectée représentent entre 0,5 et 1 milliard de TEC. La structure du gîte contient du pétrole et du gaz, mais surtout du pétrole.

Selon les autorités régionales, 11 compagnies assurent aujourd’hui la production de pétrole et de gaz dans la région de Saratov, et 34 compagnies s’occupent de la prospection. Les ressources de la région s’élèveraient à environ 2 milliards de tonnes d’équivalent pétrole.

Pour Konstantin Tcherepanov, analyste de la banque d’investissement CIT Finance, les réserves du champ pétrolier d’Ozinski, si elles sont confirmées, coûtent entre 350 et 700 millions de dollars, soit 0,1 dollar le baril d’équivalent pétrole, vu l’étendue géographique du champ pétrolier. Indiquant qu’à ce prix le terrain intéresserait beaucoup de compagnies pétrolières, M. Tcherepanov a estimé qu’il se retrouverait probablement entre les mains de Rosneft ou de Gazprom.

 

Source RBC Daily via Ria Novosti

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :