jump to navigation

La Chine, la Russie et l’Asie Centrale se réunissent pour contrer les USA août 15, 2007

Posted by starbucker in Chine, Etats-Unis, Géopolitique, Russie.
trackback

Les leaders de la Chine, de la Russie et des pays d’Asie Centrale se rencontrent jeudi à Bichkek au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui vise à contrer l’influence américaine, avant d’assister à de spectaculaires exercices militaires conjoints en Russie.

Les présidents chinois Hu Jintao et russe Vladimir Poutine vont rejoindre les dirigeants du Kazakhstan, du Kirghizstan, du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan jeudi dans la capitale kirghize pour le sommet annuel de l’OCS.

Cette organisation a été créée en 2001 pour lutter contre le terrorisme et le séparatisme.

Selon l’ambassadeur chinois à Moscou Liu Guchang, les questions de « bon voisinage, d’amitié et de coopération durables » seront discutées à Bichkek, où est également attendu le président du Turkménistan, pays riche en gaz mais isolé et non membre de l’OCS.

Les six pays membres nient avoir formé une alliance anti-occidentale mais beaucoup d’analystes estiment que l’OCS s’affirme progressivement comme un contre-poids à l’expansion américaine dans la région.

L’organisation demeure modestement financée mais des exercices militaires spectaculaires se sont déroulés la semaine dernière en Chine et doivent se poursuivre cette semaine dans l’Oural russe où les présidents de l’OCS sont attendus vendredi.

Pour la première fois tous les pays de l’OCS participent à ces exercices intitulés cette année « Mission de Paix 2007 » et qui impliquent quelque 6.500 soldats, essentiellement russes et chinois, et 36 avions militaires.

Selon des sources militaires citées par le quotidien Kommersant, le scénario de ces exercices antiterroristes est en fait « basé » sur la répression sanglante du soulèvement antigouvernemental de mai 2005 à Andijan en Ouzbékistan.

Ses détracteurs décrivent l’OCS comme un club de dictateurs faisant peu de différence entre lutte contre le terrorisme et répression d’émeutes populaires.

« L’envergure des exercices augmente et beaucoup d’experts doutent qu’ils soient limités aux activités antiterroristes et à la région d’Asie Centrale », a estimé Stephen Blank de l’US Army War College’s Strategic Studies Institute sur Radio Free Europe.

Beaucoup d’experts sont convaincus que l’objectif de l’OCS est de resserrer les rangs contre l’influence croissante des Etats-Unis et de l’Otan en Asie centrale depuis les attentats du 11 septembre 2001.

« C’est en grande partie une volonté de créer une alternative aux plans américains de domination », estime le professeur en sciences politiques Alexandre Kniazev sur le site www.fergana.ru spécialisé dans l’actualité centre-asiatique.

Le Pentagone a dû retirer en 2005 sa base militaire d’Ouzbékistan après avoir critiqué les autorités ouzbèkes pour la répression d’Andijan.

Bichkek fait à son tour pression sur Washington, souhaitant une augmentation du loyer de la base américaine sur son territoire qui sert de soutien logistique aux forces de la coalition en Afghanistan, alors que Moscou espère multiplier les effectifs de sa base au Kirghizstan.

Les partisans de l’OCS estiment cependant qu’elle peut aider à maintenir la stabilité dans cette région complexe et stratégique, qui englobe les champs gaziers et pétroliers de Russie et d’Asie centrale et l’économie émergente chinoise.

L’analyste militaire russe Alexandre Golts souligne toutefois que l’OCS est loin d’être une organisation monolithique.

« La Chine y voit une chance d’étendre son influence en Asie. Pour la Russie, c’est la recherche d’alliés. Et les pays d’Asie Centrale cherchent des bénéfices économiques, en particulier des prix favorables pour les armes russes », souligne-t-il.

 

Source AFP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :