jump to navigation

Chevron choisi pour aider PetroChina sur des champs gaziers complexes août 8, 2007

Posted by starbucker in Chine, Etats-Unis, Gaz.
trackback

Le pétrolier américain a supplanté Total, Shell et Statoil sur un appel d’offres chinois pour 4 champs gaziers. La Chine cherche à acquérir la technologie nécessaire à l’exploitation des champs gaziers sulfureux, dangereux par les fuites d’hydrogène et les explosions auxquelles ils sont sujets.

Total s’est fait damer le pion, tout comme Royal Dutch Shell et le norvégien Statoil : selon le quotidien officiel chinois « China Securities », c’est finalement Chevron qu’a retenu la compagnie pétrolière étatique PetroChina pour explorer 4 champs gaziers dans le Sichuan, une province du sud-ouest de la Chine. A l’issue de l’appel d’offres qu’il a remporté, l’américain va devenir le partenaire du principal pétrolier chinois, China National Petroleum Corp., filiale de PetroChina, pour développer en particulier le champ de gaz sulfureux de Luojiazhai, où une fuite d’hydrogène avait provoqué une explosion causant 234 morts et 2.000 blessés en décembre 2003, avant qu’une nouvelle alerte n’oblige, en mars 2006, à évacuer plus de 10.000 personnes.

Luojiazhai a des réserves de 58 milliards de mètres cubes mais des conditions d’exploitation d’autant plus difficiles que les puits se situent à proximité de zones habitées. L’appel d’offres concerne également d’autres champs complexes situés au Sichuan, Tieshanpo et Dukouhe, avec lesquels les réserves totales concernées se montent à 73 milliards de mètres cubes. L’accord avec Chevron devrait se matérialiser prochainement par la signature d’un contrat de partage de production.

Une formule peu courante

C’est l’acquisition des technologies nécessaires à l’exploitation des champs sulfureux qui a motivé ce partenariat étranger du principal pétrolier chinois, car par ailleurs la formule n’est pas courante : en Chine, si les majors étrangères parviennent à s’implanter sans trop de difficultés dans le raffinage et la distribution ( Chevron est présent dans la distribution via les stations-service de son enseigne Caltex), l’exploration et la production est verrouillée par les deux pétroliers nationaux que sont PetroChina et son concurrent China Petroleum & Chemical Corp., plus connu sous le nom de Sinopec.

Troisième partenariat

Luojiazhai ne constitue que le troisième champ gazier de PetroChina développé conjointement avec un étranger. L’an dernier, Total avait remporté le contrat d’exploration et de production du champ de Sulige en Mongolie intérieure et PetroChina s’est également allié à Royal Dutch Shell pour le champ de Changbei dans la même zone du bassin de l’Ordos en Mongolie intérieure. La production de ce dernier a commencé en mars.

 

Source Les Echos

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :