jump to navigation

Japon: l’AIEA débute l’inspection de la centrale endommagée par un séisme août 6, 2007

Posted by starbucker in Japon, Nucléaire.
trackback

Une équipe d’experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a commencé lundi à inspecter la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa (centre du Japon), endommagée par un violent tremblement de terre le 16 juillet, a constaté l’AFP.

Les six inspecteurs doivent passer quatre jours dans la centrale, la plus grande du monde, qui a été fermée pour une période indéterminée par les autorités à la suite d’un incendie et de légères fuites radioactives provoquées par le séisme.

« Aujourd’hui est notre premier jour dans la centrale. Il s’agit d’abord d’avoir une vue d’ensemble des installations et de ce qui s’est produit », a déclaré aux journalistes Philippe Jamet, le chef de la délégation, avant d’entrer dans la centrale équipé d’une tenue de protection.

« Notre but aujourd’hui est de tirer les leçons du séisme qui s’est produit ici et de les partager avec la communauté internationale », a ajouté M. Jamet, directeur du Département de sûreté des installations nucléaires de l’AIEA.

Après avoir hésité, le gouvernement japonais a finalement invité l’AIEA à inspecter la centrale dans l’espoir de dissiper les rumeurs alarmistes à l’étranger et apaiser les craintes de l’opinion japonaise après le tremblement de terre.

La secousse, de magnitude 6,8 sur l’échelle de Richter, avait fait 11 morts, plus de 1.000 blessés et détruit des milliers d’habitations dans le département de Niigata.

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) a reconnu que sa centrale n’était pas conçue pour résister à un séisme d’une telle force.

Un incendie avait éclaté dans un transformateur électrique et de l’eau légèrement radioactive s’est déversée dans la mer du Japon, sans danger pour la santé, selon Tepco et les autorités japonaises.

« Nous sommes très satisfaits que l’Agence (de sécurité nucléaire) du gouvernement japonais nous ait invités si vite. C’est une bonne réaction », s’est félicité M. Jamet.

La délégation de l’AIEA, composée de six spécialistes (en particulier de sécurité sismique), restera sur place, à 250 km au nord-ouest de Tokyo, jusqu’à jeudi.

Vendredi, les inspecteurs de l’AIEA procéderont à un échange d’informations vendredi avec des responsables de l’Agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle à Tokyo.

 

Source AFP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :