jump to navigation

Sakhaline – Moscou veut empêcher Exxon d’exporter vers l’Asie août 2, 2007

Posted by starbucker in Gaz, Russie.
trackback

Les autorités russes ont fait savoir à Exxon qu’elles voulaient qu’il écoule le gaz qu’il extrait du gisement de Sakhaline-1 en Russie et non qu’il l’exporte vers l’Asie, a annoncé jeudi le ministère russe de l’Énergie.

« (…) aux yeux de la Russie, la priorité pour le gaz de Sakhaline-1 est d’alimenter le marché national », a déclaré le ministère dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion du comité de supervision de Sakhaline-1.

Exxon Mobil a signé en 2004 un accord préliminaire prévoyant la livraison de huit milliards de mètres cubes de gaz de Sakhaline-1 à la compagnie chinoise CNPC. La major américaine a également eu des discussions avec le Japon et l’Inde, désireux eux aussi d’importer du gaz de Sakhaline sous forme liquéfiée.

Le géant russe du gazGazprom , qui a le monopole de l’exportation du gaz russe, a demandé en juin au gouvernement de bloquer ces projets d’Exxon au motif qu’ils risquent de provoquer une pénurie sur le marché intérieur russe.

Gazprom a renforcé l’an dernier sa présence dans l’île de Sakhaline en prenant le contrôle du projet voisin de Sakhaline-2. Celui-ci était conduit jusqu’ici par la compagnie anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell , mais elle a été contrainte d’en céder le contrôle après plusieurs mois de pression de l’État russe.

Le monopole russe du gaz a également racheté cette année le contrôle du gisement géant de Kovykta, dans l’est sibérien, au véhicule russe du britannique BP .

Cette double offensive s’inscrit dans le cadre de la reprise en main des actifs énergétiques russes par le Kremlin.

Sakhaline-1 constitue pour sa part l’un des rares projets où la production est partagée entre des investisseurs étrangers et l’État russe et qui échappe au monopole de Gazprom sur les exportations. Le géant russe et Exxon ont donc engagé des discussions sur le gaz qui sortira du gisement.

Les analystes estiment que Gazprom pourrait chercher à contraindre Exxon à vendre son gaz à prix cassé s’il veut l’exporter vers l’Asie sous forme liquéfiée.

Gazprom a déclaré pour sa part qu’il discutait avec Exxon en vue de lui racheter tout le gaz produit à Sakhaline-1 tandis que le groupe américain a dit à plusieurs reprises que sa priorité allait à l’exportation.

Source Reuters

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :