jump to navigation

Nucléaire : l’accord franco-libyen prévoit des « projets de développement » août 2, 2007

Posted by starbucker in France, Libye, Nucléaire.
trackback

Le récent accord entre la France et la Libye sur le nucléaire civil, qui prévoit d’étudier la fourniture à Tripoli d’un réacteur nucléaire pour permettre à ce pays de dessaler de l’eau de mer, mentionne aussi « d’autres projets de développement » liés à l’énergie atomique, selon le texte de ce « mémorandum d’entente » diffusé mardi.

Le texte de cet accord a été remis à la presse à l’occasion de l’audition du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner par la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

L’opposition de gauche a critiqué cet accord signé le 25 juillet et réclamé des éclaircissements sur sa portée. L’annonce de cet accord, signé dans la foulée de la libération des infirmières et du médecin bulgares détenues en Libye, a aussi suscité de vives critiques en Allemagne.

Le 25 juillet, le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant avait expliqué que cet accord visait « à fournir à la Libye un réacteur nucléaire qui permette la fourniture d’eau potable » en désalinisant l’eau de mer.

Le texte de ce « Mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine des applications pacifiques de l’énergie nucléaire » entre la France et la Libye, de quatre articles, fixe trois objectifs :

« Approfondir et développer la coopération entre les deux pays dans les applications pacifiques de l’énergie atomique dans l’intérêt mutuel des parties ».

« Encourager les institutions et entreprises industrielles des deux pays à mettre en oeuvre des projets communs ».

« Autoriser les institutions et entreprises industrielles des deux pays à oeuvrer conjointement en vue de la réalisation de projets de production d’énergie nucléaire et de dessalement de l’eau, ainsi que d’autres projets de développement liés à l’utilisation pacifique de l’énergie atomique ».

Les deux parties « s’engagent à accélérer les négociations en vue d’aboutir à la signature d’un accord intergouvernemental portant sur la mise en oeuvre » de ces projets, mentionne le texte, en « précisant en particulier le champ et les modalités de leur coopération ainsi que les rôle et responsabilité de chacune d’entre elles ».

La France et la Libye expriment « leur volonté d’approfondir et d’encourager la coopération dans le secteur des centrales nucléaires pour la production d’énergie et le dessalement de l’eau », selon ce mémorandum.

Mardi matin, M. Kouchner avait précisé que la livraison par la France d’un réacteur nucléaire à la Libye n’était encore qu’une « hypothèse ».

 

Source AFP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :