jump to navigation

Le Bélarus promet de payer sa facture de gaz mais se plaint d’être humilié août 2, 2007

Posted by starbucker in Biélorussie, Gaz, Russie.
trackback

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko a promis jeudi de payer rapidement la dette de son pays à Gazprom, ouvrant la voie à un règlement du conflit qui les oppose, mais s’est plaint que la Russie cherche à l' »humilier ».

« La Russie va recevoir 460 millions de dollars en paiement de sa dette gazière dans les prochains jours. Aujourd’hui, j’ai donné l’ordre de prendre cet argent dans les réserves et de payer », a déclaré le président à Minsk, selon son service de presse.

Gazprom, qui a menacé mercredi de réduire de 45% son flux de gaz vers le Bélarus dès vendredi si la dette n’était pas honorée, s’est dit rassuré, et a estimé que la coupure était désormais évitable, selon son porte-parole.

« Les déclarations entendues aujourd’hui du côté bélarusse sur le fait qu’ils étaient prêts à nous payer leur dette gazière nous rassurent bien évidemment », a déclaré Sergueï Kouprianov, interrogé par la chaîne de télévision russe NTV.

Une délégation bélarusse est arrivée jeudi à Moscou pour de nouvelles négociations vendredi.

Le groupe n’en est pas à sa première confrontation avec les pays voisins de la Russie, et le différend actuel n’est que la continuation de celui qui l’avait déjà opposé il y a sept mois au Bélarus, et avait été réglé in extremis, quelques minutes avant l’expiration de l’ultimatum lancé par Gazprom.

Mais les déclarations du président Loukachenko jeudi suggèrent que même si le Bélarus évite encore une fois une chute de ses approvisionnements de gaz, le conflit est encore loin d’être apaisé.

« Quand à la fin de l’année dernière, nous avons signé un accord sur le gaz, la partie bélarusse a prévenu qu’en 2007, la république ne paierait pas plus de la moitié du prix fixé, car sinon cela aurait un impact négatif sur le bien être du pays. La Russie y a consenti et a confirmé qu’elle soutiendrait le Bélarus sous forme de crédit pour 1,5 à 2 mds USD », a déclaré le président.

Or les négociations sur ce crédit, dont le dernier épisode s’est déroulé lundi à Moscou entre les Premiers ministres des deux pays, ont échoué.

« La dernière visite du Premier ministre (Sergueï Sidorski, ndlr) en Russie était une humiliation. J’ai dit qu’il ne fallait plus y aller (..). Je n’irai pas et je ne me mettrai pas à genoux », a déclaré le président.

L’autoritaire président bélarusse s’est montré déçu que la Russie ne lui propose qu’un prêt doté d’un taux d’intérêt de 8,5%, c’est-à-dire à un niveau qu’il pourrait obtenir « dans n’importe quel pays ».

Le Bélarus prévoit par conséquent de payer en puisant dans ses réserves, avant de reconstituer celles-ci en empruntant ailleurs: « Nos bons amis, en particulier (le président vénézuélien, ndlr) Hugo Chavez, se sont déclarés prêts à nous octroyer un crédit à des conditions intéressantes ».

Des banques occidentales sont également prêtes à faire crédit au Bélarus, a-t-il dit.

« Qu’ils (les Russes) prennent (l’argent) et vivent tranquilles », a déclaré M. Loukachenko, qui a aussi estimé qu' »il faut passer à des relations plus réalistes avec la Russie ».

La persistance du désaccord n’a pas échappé à l’Union européenne, qui, inquiète pour ses propres approvisionnements, appelle avec insistance à un règlement « amiable » de la crise.

Quelque 20% des exportations de Gazprom vers l’Europe transite par le Bélarus, essentiellement en direction de la Pologne, de l’Allemagne et de la Lituanie.

La Commission a fait savoir jeudi qu’elle allait convoquer mercredi une réunion du groupe de coordination des 27 sur le gaz, créé en 2004 dans un souci de renforcer la sécurité d’approvisionnement du gaz naturel dans l’UE.

 

Source AFP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :