jump to navigation

Nucléaire: les USA et l’Inde ont franchi une « étape historique » (Rice) juillet 27, 2007

Posted by starbucker in Etats-Unis, Inde, Nucléaire.
trackback

Les Etats-Unis et l’Inde ont franchi une « étape historique » en adoptant un accord de coopération dans le nucléaire civil, a annoncé vendredi la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice.

« Les Etats-Unis et l’Inde ont franchi une étape historique dans leur partenariat stratégique en achevant les négociations sur un accord bilatéral pour une coopération nucléaire civile », a-t-elle dit dans un communiqué.

Cela « nous permet de progresser vers l’accord nucléaire qui avait été annoncé par le président Bush et le Premier ministre indien Manmohan Singh il y a deux ans », a-t-elle poursuivi.

Annoncé en juillet 2005 et signé en décembre 2006, cet accord, pierre angulaire du rapprochement entre Washington et New Delhi, peine à être mis en application.

Mme Rice n’a pas détaillé l’accord qui, selon des informations parues dans la presse américaine, va au-delà des termes approuvés par le Congrès américain en décembre.

Les élus américains avaient menacé de bloquer le texte s’il n’imposait pas à l’Inde des restrictions empêchant l’usage militaire de cette technologie nucléaire fournie par les Américains.

Selon le New York Times vendredi, Washington s’est engagé à aider l’Inde à construire un entrepôt de combustible nucléaire et à trouver d’autres sources d’approvisionnement en combustible nucléaire, un moyen de contourner certaines des clauses de la loi qui avait été adoptée par le Congrès.

En décembre, le Congrès avait approuvé une loi permettant aux Américains d’exporter vers l’Inde sa technologie nucléaire civile. Elle permet aux compagnies américaines de vendre du combustible à l’Inde, d’y construire des centrales nucléaires et d’y investir dans le secteur. En échange, l’Inde accepte de placer immédiatement une partie de ses réacteurs civils sous contrôle international, mettant fin à son isolement diplomatique après ses essais atomiques de 1974 et 1998.

Mais depuis, Américains et Indiens s’opposent, notamment sur la possibilité qu’aurait New Delhi de continuer à bénéficier de combustible, en cas de nouvel essai atomique. L’Inde refuse de signer le Traité de non prolifération nucléaire (TNP).

Les prochaines étapes de l’entente entre les Etats-Unis et l’Inde concernent la négociation de « garde-fous » avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et avec le groupe international des fournisseurs de combustible nucléaire (NSG).

« Une fois que ces étapes supplémentaires auront été franchies, le président Bush va soumettre le texte pour adoption finale au Congrès américain », a dit Mme Rice.

 

Source AFP

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :