jump to navigation

Westinghouse va signer un contrat de réacteurs nucléaires en Chine juillet 24, 2007

Posted by starbucker in Chine, Nucléaire.
trackback

L’américain Westinghouse doit signer mardi à Pékin un contrat estimé à huit milliards de dollars avec des partenaires chinois pour la construction de quatre réacteurs nucléaires civils dans l’est de la Chine, annoncent des responsables du secteur.

Peu de temps après avoir sélectionné Westinghouse, filiale du japonais Toshiba , en décembre dernier, Pékin a octroyé à son concurrent malheureux Areva deux réacteurs dans le sud de la Chine pour un montant provisoire de cinq milliards de dollars.

Les réacteurs fournis par Westinghouse, d’une capacité de 1,1 gigawatt chacun, seront issus de la technologie AP1000, qui sert selon le groupe de Pittsburgh de base à près de la moitié des centrales nucléaires en service dans le monde.

Un haut responsable du secteur a déclaré à Reuters que la construction des réacteurs commencerait fin 2009-début 2010, avec une mise en route du premier réacteur en 2013.

« Cela devrait être le contrat commercial définitif, les différentes parties s’accordant sur les projets techniques et ayant finalisé l’investissement », a expliqué ce responsable proche du dossier, qui a requis l’anonymat.

Deux de ces réacteurs nucléaires seront fabriqués dans la province de Shangdong, avec China Power Investment Corp. (CPIC) comme chef de file de l’investissement, et les deux autres dans la province du Zhejiang, avec China National Nuclear Corp. (CNNC) comme chef de file, a ajouté le même responsable. CPIC est la maison mère de China Power International Development , coté à la Bourse de Hong Kong.

La Chine, deuxième consommateur mondial d’énergie, compte consacrer environ 400 milliards de yuans (50 milliards de dollars) à la construction d’une trentaine de réacteurs nucléaires d’ici 2020, ce qui porterait sa capacité nucléaire opérationnelle à 40 gigawatts.

Actuellement, elle compte dix réacteurs en état de marche qui lui fournissent environ 2% de son électricité, mais elle espère tirer 4% de son courant de ses centrales nucléaires d’ici 15 ans.

Source Reuters

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :